Un congrès, c’est quoi pour le réseau des centres sociaux ?

C’est un évènement rare (8 en 100 ans !), fort, précieux et mobilisateur. Nos congrès sont de véritables moteurs dans l’histoire de notre réseau. Temps de réflexion et de débat sur les transformations de la société, sur notre rôle, sur le sens de notre action et nos pratiques, les congrès nous permettent de construire une vision et un projet qui animent notre réseau pour plusieurs années à chaque fois !

Justice sociale et démocratie :
au cœur de notre congrès

Aujourd’hui, dans un monde qui se transforme sans cesse, où les inégalités se creusent et où les injustices se font toujours plus criantes, où la crise de la représentation s’exprime fortement, de plus en plus de gens ont du mal à trouver leur place, à se réapproprier les questions et sujets qui comptent pour eux. A débattre, à agir collectivement.

Nous, centres sociaux, fabriques des possibles, avons un rôle à jouer dans la construction d’une société plus démocratique, plus juste, où les aspirations à faire société l’emportent sur les craintes et inquiétudes d’un monde en transformation.

Comment renforcer et affirmer ce rôle ? Développer des espaces collectifs où l’on se forme, on débat, on agit ? Où chacun·e trouve une place pour s’exprimer, contribuer à construire des politiques publiques plus justes ?

Dans le prolongement du congrès de Lyon sur le pouvoir d’agir des habitants, la démarche congrès de notre réseau 2020-2022 « Les Grands banquets » propose d’interroger notre contribution actuelle (et future !!) pour une société plus juste.

Vous avez dit les Grands Banquets ?

Nous plaçons notre démarche congrès, qui va s’étaler sur trois ans, sous le signe des Grands Banquets. Pourquoi ? D’abord, parce que à l’image des banquets républicains au XIXème siècle, nos Banquets vont être l’occasion de partager des idées, débattre et imaginer des chemins pour construire une société plus juste.

 Ensuite parce que le banquet reflète nos savoir-faire : convivialité, rencontre, plaisir d’être ensemble !

Justice sociale, démocratie, société… comment débattre et construire un projet pour les années à venir sans associer les gens, un maximum de gens : habitant.e.s des territoires, associations, pouvoirs publics, entreprises ? Nous faisons le pari durant notre démarche d’investir l’espace public, de mobiliser le plus largement, d’organiser des rencontres et des débats, partout en France ! Une belle opportunité aussi pour montrer ce que sont et font les centres sociaux dans leur diversité et richesse !

Les étapes d’un congrès pas comme les autres

+ Sélectionnez les numeros pour découvrir les étapes +

0
Le grand lancement !

29 janvier 2020

Avec la Mise en bouche, une émission en ligne à redécouvrir sur www.centres-sociaux.fr

1
La grande collecte

mai-juin 2020

Une collecte auprès des bénévoles, habitant·e·s engagés et salarié·e·s des centres sociaux, pour recueillir leur vécu sur le début de cette crise, leurs analyses sur la société et le rôle des centres sociaux. Une démarche assortie d’une proposition de mise en débat collective dans les territoires, avec les habitants.

2
L’AG de la FCSF

18 sept 2020

Une AG avec un temps pour faire le point sur les enseignements tirés de la collecte et de la réflexion de notre réseau sur l’après période de confinement

3
Le Buffet des Idées

Janvier > Juin 2021

Suite à l’annulation du Banquet des Idées à Pau en 2020, place à une démarche de “musculation citoyenne” avec des rendez-vous réguliers et variés et des ressources pour se renforce sur démocratie et justice sociale !

4
Les Banquets Citoyens

Phase expérimentale : Juin 2021
Mise en place nationale : Juin 2022

150 Banquets, partout en France, organisés par notre réseau. Des Banquets modernes et créatifs pour investir l’espace public, réunir le plus grand nombre, montrer ce que l’on fait, débattre, expérimenter et agir !

5
Le Banquet Final

Mai 2023

3 jours à Lille pour célébrer notre centenaire et construire le socle de notre futur projet fédéral. Les centres sociaux, une longue histoire, un réseau d’avenir !

  • O
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le grand lancement !

29 janvier 2020

Avec la Mise en bouche, une émission en ligne à redécouvrir sur www.centres-sociaux.fr

La grande collecte

mai-juin 2020

Une collecte auprès des bénévoles, habitant·e·s engagés et salarié·e·s des centres sociaux, pour recueillir leur vécu sur le début de cette crise, leurs analyses sur la société et le rôle des centres sociaux. Une démarche assortie d’une proposition de mise en débat collective dans les territoires, avec les habitants.

L’AG de la FCSF

18 sept 2020

Une AG avec un temps pour faire le point sur les enseignements tirés de la collecte et de la réflexion de notre réseau sur l’après période de confinement

Le Banquet des idées

12>15 nov 2020

3 jours d’effervescence collective à Pau pour se former, fabriquer et partager notre vision de la démocratie et de la justice sociale à partir notamment de la grande collecte !

Les Banquets  Citoyens

Juin 2022

150 Banquets, partout en France, organisés par notre réseau. Des Banquets modernes et créatifs pour investir l’espace public, réunir le plus grand nombre, montrer ce que l’on fait, débattre, expérimenter et agir !

Le Banquet Final

nov 2022

3 jours à Tours pour célébrer notre centenaire et construire le socle de notre futur projet fédéral. Les centres sociaux, une longue histoire, un réseau d’avenir !

La mise en bouche :
top départ du congrès

 Revivez l’émission interactive La mise en bouche, qui a lancé le top départ des grands Banquets le 29 janvier 2020. Une formule inédite : une émission en ligne, tournée au centre social du Picoulet (Paris) et un direct depuis la FCSF, et plus d’une centaine de centres sociaux, partout en France, qui avaient organisé une séance de visionnage collectif avec des équipes bénévoles et salariées des centres sociaux, et, parfois des habitants du quartier !

QUIZZ

FAQ

Oui, le Congrès a lieu en trois fois. C’est autant d’occasions d’y participer ! Trois années, avec chacune un objectif différent, parce que nous avons besoin de temps pour :

  • La première année, en 2020, formuler cette vision de la démocratie que l’on défend et le rôle qu’on souhaite affirmer et développer, pour plus de justice sociale
  • En juin 2022, démontrer ce que l’on sait faire, auprès du grand public, pour se faire davantage et mieux connaître
  • Fin 2022, affirmer ce rôle, le faire reconnaître et se tourner vers l’avenir.

En 2020, la démocratie comme système politique est de plus en plus l’objet de remises en cause et d’inquiétudes, partout dans le monde. Y compris en Europe, des forces politiques autoritaires ou populistes ont su gagner le pouvoir par des voies démocratiques. Ailleurs, des aspirations démocratiques se sont soldées par des désillusions (exemple des révolutions arabes). La démocratie semble perdre peu à peu de son attrait pour les peuples du monde. Les crises économiques et le pouvoir de l’argent renforcent la crise de légitimité des politiques.

La France n’est pas épargnée et la défiance croissante vis-à-vis de la représentation politique s’accentue ces dernières années. La politique, les politiques, ne semble(nt) plus à même de dessiner un avenir désirable. Dans ce contexte, des problématiques émergent et posent des questions brûlantes en termes de justice sociale et d’organisation démocratique, notamment l’urgence écologique, l’accélération des migrations sur la planète, le creusement des inégalités au sein des pays, ainsi qu’entre les pays du monde.

Face à tout cela, de nombreuses mobilisations citoyennes émergent. Qu’elles portent sur le renouvellement des mécanismes de la démocratie politique (nouvelles constitutions, listes citoyennes etc), qu’elles tentent de renouveler les manières de se mobiliser et d’agir ensemble, qu’elles promeuvent des formes de démocratie directe ou qu’elles optent pour la désobéissance civile, un grand nombre de ces mobilisations, même si elles peinent à trouver leurs voi(x)es et suscitent des débats, elles sont le signe encourageant d’un foisonnement, d’une créativité citoyenne et d’un appétit pour la vie démocratique.

Les centres sociaux, depuis plus d’un siècle, portent la vision humaniste d’une démocratie vivante, active, où les citoyen.ne.s peuvent prendre part aux transformations de leur environnement et de leurs conditions de vie, ainsi qu’aux décisions politiques qui les concernent. Dans le contexte actuel, nous sommes donc convaincus qu’il est nécessaire de renforcer et faire connaître rôle, auprès de nos partenaires, mais aussi auprès du grand public. Les centres sociaux sont des espaces où chacun.e peut être accueilli.e et écouté.e, où l’on se rencontre, on débat, on se forge des points de vues, on agit en collectif. En cela, ils sont des espaces démocratiques « du quotidien » et contribuent à la construction d’une culture démocratique, d’un « vivre et faire ensemble », indispensables aujourd’hui. Non, les centres sociaux ne sont pas des maisons d’activités et de services ou des « maisons des pauvres », comme on nous invite parfois à le devenir. Ils sont bien plus que cela.

C’est pourquoi ce Congrès propose au réseau des centres sociaux de poursuivre le travail engagé sur le développement du pouvoir d’agir suite au Congrès de Lyon, pour approfondir encore notre visée politique : préciser collectivement et promouvoir auprès du grand public le rôle que nous souhaitons jouer dans la vie démocratique et la lutte contre les injustices sociales, dans les années à venir. Quelle est la démocratie que nous défendons, nous, centres sociaux ? quelle part veut-on prendre, pour construire un monde plus juste ?

Aller au contenu principal